Bruxelles bohème

P1050941

sandr6

P1060018

sandr5

P1050932

sandr8

sandr9

P1050954

sandr C

sandrA

P1050989

Carine, jeune diplômée en psychologie, bruxelloise de cœur, m’a accueillie le week-end dernier lors de mon passage dans la capitale Belge. L’appartement qu’elle partage avec son compagnon flamand est situé dans le quartier d’Ixelle. Le petit intérieur est à son image : lumineux, chaleureux, poétique et astucieux.

Le lieu mériterait quelques efforts coûteux de restauration mais la jeune femme a su l’aménager avec goût pour dissimuler l’usure du temps. Le salon a été peint dans des tonalités douces et la décoration rehausse l’ensemble par un camaïeu de vert. L’âme vagabonde et fouineuse, l’esprit à la récup’ et la main à l’ouvrage, la plupart des objets sont chinés dans des brocantes du quartier des Marolles. Les murs révèlent quelques trouvailles asiatiques, des trésors rapportés de voyage, des photographies ou des dessins d’enfants ou d’amis. Le papier peint mural à pois de la salle de bain a été conservé. La lumière se diffuse partout grâce aux nombreuses ouvertures. Dans la chambre, elle a choisi d’improviser un grand dressing, simple à réaliser et qui habille les murs. Les vêtements sont ordonnés par couleurs : une coquetterie qui se révèle extrêmement pratique quand on commence aux aurores. La vue, un écrin de verdure donnant sur un jardinet, une ruine et un potager. Le mobilier de la chambre et les objets décoratifs ont également été chinés dans des magasins près de la place du Jeu de Balle. Sur la cheminée, deux gros coqs en argent se disputent ce territoire. L’espace est enrichi d’une mezzanine : un petit nid en hauteur où l’on aime se lover quand il pleut. Blottis contre de gros coussins de soie, qu’il est bon de regarder le dernier Xavier Dolan, lire un livre ou rêvasser sur un prochain voyage.

sandr1

Petit taboulé aux mirabelles, réalisé en deux temps, trois mouvements …