Des conseils mode pour ne plus manquer de piquant !

Une fille qui a du piquant suscite de l’intérêt et non pas de la curiosité… fini le dos vouté, la tête et les épaules rentrées, la démarche mal assurée et le verbiage mou. Il faut réveiller la diva lumineuse qui sommeille et être tout aussi à l’aise en sauvageonne, les pieds nus, qu’en talons aiguilles ! Mais comment faire lorsque 2cm au dessus du sol se révèlent déjà être un calvaire pour nos petits petons tout ronds et notre allure? Voici quelques pour y arriver.

Image

ça c’était vous AVANT…

1er conseil mode : on n’a pas d’allure si l’on ne montre pas un peu de culture

Pour gagner en assurance et prendre de la hauteur, il faut faire travailler sa tête. Pourquoi pas le faire en mémorisant quelques lignes d’histoire de la mode. En France, les talons dateraient de 1533 lorsque Catherine de Médicis les fit venir d’Italie à l’occasion de son mariage avec le duc d’Orléans. Cette excentricité de l’époque fit mouche car toutes les belles de la cour voulurent l’imiter. Si les dames ont souvent eu la part belle question mode et chaussures, les hommes ne sont pourtant pas en reste. On dit même que Louis XIV surfait sur les tendances du 17ème s. en portant des talons de bois de 10 à 12 cm de hauteur et recouverts de cuir rouge. Alors mesdames, si le souverain français pouvait déambuler avec confiance sur des talons archaïques : pourquoi pas vous ?

Image

Encore plus AVANT…

2ème conseil mode : marcher en talons, oui mais avec élégance !

Vous souhaitez marteler le sol d’un coup sec avec vos chaussures plateformes, vous dandiner sur des rythmes latins et faire virevolter votre jupette campée sur des chaussures hautes de 12 cm : c’est possible !  Les jolies gambettes ou  talons academy organisent des programmes d’entrainement personnalisés, avec votre bande de copines ou seule, dans des lieux sympas de votre ville. Selon les prestations proposées, la Coach talon ou les dresseuses de stilettos vous apprendront à vous maintenir et à choisir les bonnes chaussures en fonction de votre morphologie de pied. Votre démarche sera analysée, vos défauts diagnostiqués et améliorés, des exercices de musculation vous seront aussi prescrits. Les cours sont souvent pris à raison d’1h30 par semaine. On vous offrira parfois un audit de votre garde robe. Chaque millimètre de votre penderie sera alors passé au crible et avec quelques conseils mode vous deviendrez très vite une petite bombe à talons!

Image

Un peu d’aide ?

Toutes ces acquisitions digérées, il ne restera plus qu’à se lancer et très vite la grande question changera pour « comment garder ses talons au pied toute la journée ? ».

Image

Bravo, vous êtes en progrès !

 3ème conseil mode : si rien ne marche, compenser en achetant une paire de talons scandaleusement onéreuse !

Vous avez tout essayé pour prendre de la hauteur puis marcher en ayant l’air digne. Malgré tous vos efforts et achats de pansements ampoules ou de gels de silicone, rien n’y fait… Pas de problème ! La solution est de dynamiter votre budget chaussures et d’acquérir une paire qui flamboiera à vos pieds alors que vous resterez assise (une paire de ballerines planquée dans votre sac à main). Pour vous aider, jetez un œil sur les créations de maîtres tels Christian Louboutin, Roger Vivier, Pierre Hardy, Charles Jourdain, Robert Clergerie, qui ont su perpétuer la tradition de la chaussure française et la rendre encore plus désirable.

Image

Erwin Blumenfeld au Jeu de paume à paris jusqu’au 26 janvier 2014

La chaussure : une passion française ou de la dynamite pour son budget

On en a dit beaucoup au sujet de la chaussure : objet de convoitise et de séduction, parfois objet d’art, la chaussure attise aussi les flambages de cartes bleues. Saviez-vous que les françaises achètent en moyenne 6 paires de chaussures par an ? En chiffres, le monde de la chaussure en France c’est 22,5 millions de paires produites, 89 millions d’Euros de chiffre d’affaire pour la production française, 86 millions de paires de chaussures exportées et 2 milliards d’Euros rapportés par le commerce extérieur. Le marché (ventes aux consommateurs) indique  8,7 milliards d’Euros de chiffre d’affaire. Tout cet argent dépensé quand on sait pertinemment que malgré les cours d’entrainement, nos efforts de musculation, nos pansements ampoules ou nos gels de silicone on finira la soirée à marcher pieds nus, les escarpins à la main…