Le blues du canelé

1

4

7

6

Il y a des desserts pour lesquels vous gardez une tendresse particulière malgré leur simplicité. Le canelé, ce petit gâteau bordelais bien connu, coeur tendre et mou, extérieur caramélisé, fait parti de mes préférences. La recette ne demande pas beaucoup d’efforts ce qui est parfait pour un retour de vacances triste et paresseux.
Pour environ 15 canelés

1/2 l de lait

2 oeufs entiers et 2 jaunes

2c à soupe d’arôme vanille

1c à soupe de rhum ambré ou fleur d’oranger

100g de farine

200g de sucre en poudre

50g de beurre (= un peu pour les moules)

1 pincée de sel

Faire bouillir le lait avec la vanille et le beurre. Dans un récipient, mélanger la farine, le sucre puis incorporer les oeufs d’un seul coup. Verser ensuite le lait bouillant. Mélanger afin d’obtenir une pâte fluide, laisser refroidir puis ajouter le rhum. Mettre au réfrigérateur 1 heure. Préchauffer le four th. 10 (270°) avec la tôle sur laquelle cuiront les canelés. Verser la pâte refroidie dans les moules bien beurrés (ne pas les remplir complètement). Faire cuire 8 mn à 270°C puis 1 heure à 180°C (th6.). Le canelé doit avoir une croûte brune et un intérieur bien moelleux.

Je remercie celle qui m’a un jour transmis la recette…

Publicités