Les photographies alléchantes de Paulette Tavormina

25c225a9paulette-tavormina-1

Natures mortes

Festv Int Foto Culinaria Paris 2010 - 1Premio - tavormina_paulette_cranberrybeans

« Les natures mortes nous rappellent le temps qui passe, la préciosité de la vie et elles racontent tellement de choses à propos de l’Histoire, de la vie d’un lieu et d’une époque.»

diner1

19492210858385030_d6Yxr6rr_c

Paulette Tavormina est une américaine, d’origine sicilienne qui vit et travaille à New York depuis plus de 25 ans. Au milieu de l’agitation qui caractérise la ville, on la trouve souvent dans un des nombreux marchés locaux à la recherche de l’étrange flore qui caractérise ses photographies. Ses compositions rappellent parfois celles des Grands Maîtres, peintres de natures mortes au XVIIème siècle qui soulignaient la nourriture autant que l’élégance de la table.

Elle a commencé ses études à l’International Center for Photography de New York avant d’entrer au Santa Fe Photography and Digital Imaging Workshops du Nouveau-Mexique. Son travail alterne entre photographie d’art (à l’instar des projets intitulés « Natura morta » ou « Sicilian Dream ») et photographie publicitaire, que ce soit sur papier glacé ou pour des spots télé.

Paulette Tavormina est en grande partie autodidacte. À ses débuts, l’artiste était accessoriste et styliste culinaire à Hollywood. A présent, elle photographie des œuvres d’art pour Sotheby’s et travaille sur d’autres projets individuels. Elle a collaboré avec The Fabulous Beekman Boys sur trois livres de cuisine et notamment sur The Beekman, 1802, Heirloom Cookbook, acclamé par la critique lors de sa parution et très apprécié du public car il répertorie de nombreuses variétés de fruits et légumes et délivre plus de 100 recettes héritées des anciennes générations. Son savoir-faire est utilisé à travers le monde pour des films tels que « En pleine tempête » avec Georges Clooney, « Intrusion » avec Johnny Depp ou encore « Nixon » avec Antony Hopkin.

Ses créations ont été exposées dans de nombreuses foires et expositions, notamment chez Sotheby’s New York. En 2011, elle a reçu le Grand Prix du Festival International de Photographie Culinaire (FIPC).

BHGVRrPCUAExj6V

Découvrez son site internet : www.paulettetavormina.com

J’ai découvert l’artiste en feuilletant The Beekman, 1802, Heirloom Dessert Cookbook qui est à tomber …

Les nourritures réconfortantes du photographe Henry Hargreaves

Sanservolo6

Première exposition du photographe à franchir les frontières des États-Unis, «No seconds – Comfort Food e Fotografia» est l’occasion d’aborder les photographies extravagantes d’Henry Hargreaves, ancien modèle devenu photographe, connu et apprécié pour ses recherches sur la relation entre l’alimentation et la photographie.

L’esposition se déroule sur fond d’ancien asile psychiatrique transformé aujourd’hui en musée de la Folie. Un cloître et une belle église complètent l’offre culturelle de l’île de San Servolo qui est désormais considérée comme l’un des principaux centres de conférences et de formations de la ville de Venise.

Sanservolo7

Henry Hargreaves est né à Christchurch en Nouvelle Zélande. Il a travaillé comme modèle, pour les plus prestigieuses Maisons de couture du monde entier, avec des îcones de la photographie telles que Stephen Meisel, Mario Testino et Richard Avedon.

Les grands voyages et son immersion dans le monde de la mode ont alimenté sa passion pour la photographie jusqu’à son déménagement à New York où il vit et travaille encore aujourd’hui. Depuis lors, il s’est affirmé comme photographe avec des images divertissantes, créatives et parfois provocatrices. Il a récemment collaboré avec de grands noms comme Ralph Lauren, Sagmeister, Walsh, GQ, V, New York Times et Vice.

Au premier étage, on trouve les différentes œuvres du projet ‘No seconds’, où Henry Hargreaves a immortalisé le dernier souper de certains prisonniers condamnés à mort dans les prisons américaines.

Le lien entre San Servolo – Musée de la Folie et les photos d’Hargreaves devient à cette occasion plus intense, rappelant aux visiteurs la notion mélancolique d’emprisonnement.

SanServolo11

SANSERVOLO

SanServolo9

Drôles et provocatrices mais aussi intenses et originales, les photographies de Henry Hargreaves avec iPad et iPhone frits, pizzas, hamburgers brûlés, pancakes arc en ciel ont fait le tour du monde. Au rez-de-chaussée, quelques photographies de la série ‘Band riders’ immortalisent les demandes farfelues faites par des stars avant leur entrée en scène.

SANSERVOLO2

Sanservolo4

Museo della Follia – Isola di San Servolo, Venezia

Pour tout savoir sur la programmation complète : www.sanservolo.provincia.venezia.it

Découvrez le site internet de l’artiste: henryhargreaves.com

SanServolo_ve_medium